Un jour ça vous est tombé dessus.

Tout allait bien. Vous aviez prouvé votre valeur à l’entreprise et aviez été nommé responsable d’une équipe.

Avec encore plus d’efforts, vous avez réussi à montrer que vous étiez un manager exemplaire.

Oui mais… voilà.

Vous ne vous y attendiez pas.

Un jour, votre corps a commencé à s’exprimer plus sévèrement que d’habitude.

Pour essayer de vous faire comprendre que ça n’allait pas. Que c’était trop. Que ce n’était pas ce que vous souhaitiez. Que vous aviez dépassé votre limite…

Et à partir de ce jour-là, la fusée que vous étiez a commencé à perdre du carburant, à lâcher.

Et ce qui n’était que professionnel a commencé aussi à déborder sur votre vie personnelle, et sur votre santé mentale et physique.

Oui, le stress intense peut avoir de graves conséquences.

Et surtout, avant d’en arriver là, il peut être sacrément handicapant et vous serrer à la cheville comme le plus lourd des boulets de prisonnier.

Pour vous donner les moyens de les reconnaître, voici 9 conséquences handicapantes que peut provoquer le stress intense en entreprise.

1. La perte de concentration

Travailler sur une présentation pour le Codir et…

  • ne pas réussir à rassembler vos idées
  • ne pas arriver à synthétiser le sens de votre sujet
  • être distrait facilement par vos pensées

Et du coup, s’énerver de ne pas y arriver et prendre bien plus de temps que vous n’en auriez pris habituellement pour produire ce travail.

Si ça vous parle, demandez-vous si ce ne serait pas le stress intense lié à votre travail et son environnement, et commencez à agir.

2. La perte de sens avec vos besoins intérieurs

Connaissez-vous cet ingrédient indispensable à votre bonheur ? C’est l’alignement.

Ce que vous faites

  • Ce que vous dites
  • Ce que vous pensez
  • Ce dont vous avez intérieurement besoin

Tout cela doit être le plus possible aligné.

Un écart trop important et c’est la déprime qui vous guette.

Soyez toujours vigilant à vous écouter et à être le plus aligné possible avec vous-même.

3. La sensation de décalage avec la réalité

Imaginez… Vous êtes là, mais sans être là. Comme une sensation de flottement.

Un peu comme si vous viviez un rêve, mais pas tout à fait.

Vous savez que c’est la réalité, mais elle ne vous paraît plus aussi tangible.

C’est une sensation très étrange, mais si vous la ressentez, vous voyez tout de suite de quoi je parle.

4. L’apparition d’angoisses (et des crises associées)

Vendredi soir sur le canapé. L’odeur du dîner qui se prépare. Les enfants qui prennent leur douche.

C’est le moment de vous détendre un peu.

Mais tout à coup, une sensation extrêmement bizarre et prenante commence à vous envahir.

Chaud, froid, mal-être, fourmillements dans les membres, oppression dans le plexus, coeur qui joue de la batterie comme un enfant de première année de conservatoire énervé, une sensation de crise cardiaque…

Mais 20 minutes plus tard, c’est fini. Et tout va bien. Ou presque…

Peut-être ne le saviez-vous pas, mais c’était une crise d’angoisse. Déplaisant, n’est-ce pas ?

5. L’anxiété

Le problème du stress intense, c’est qu’il peut vous provoquer tellement de choses.

L’une d’entre elles, c’est qu’insidieusement, et petit à petit, il vous fait sentir moins fort (ce qui est vrai quelque part).

Vous avez l’impression de ne pas avoir les capacités nécessaires pour faire face.

Et alors, vous vous dévalorisez petit à petit car vous vous sentez incapable de.

Dévalorisation, manque de confiance en vous…

C’est un terrain fertile pour la peur.

Qui s’installe de plus en plus. Jusqu’à devenir un état quasi permanent.

Jusqu’à vous paralyser (lorsque cela devient pathologique).

Une invitée non désirée et sournoise a pris le contrôle de votre vie : l’anxiété.

6. Des sensations bizarres et désagréables

Trouvez-vous cela normal de ressentir des fourmillements dans la main tout à coup ?

Est-ce que vous pensez que c’est une sensation cool quand vous avez l’impression que tout virevolte à l’intérieur de votre tête ?

Cela vous dirait une petite montée de chaleur pulsée au rythme de vos battements cardiaques dans tout le corps ?

Avoir l’impression que vous avez perdu le contrôle de votre corps, c’est pas vraiment ce qu’il y a de plus sympa. Et ça vous fait cogiter et baliser encore plus.

7. Des maladies graves

C’est un risque bien réel. Nous ne pouvons pas le nier.

Cela paraissait abstrait, tant que le stress intense ne vous était pas tombé dessus.

Mais maintenant que vous savez, que les médecins commencent à vous en parler…

Vous savez que ce n’est plus qu’un truc qui arrive qu’aux autres.

Cancers, maladies auto-immunes, maladies cardio-vasculaires, diabètes, maladies mentales…

Oui, le stress intense est plus qu’un facteur aggravant dans ce type d’infammités.

8. La dépression

Imaginez…

Vous étiez au top (vous vous sentiez au top en tout cas)

Et tout d’un coup, vous avez l’impression de ne plus y arriver.

Votre corps vous lâche.

La peur, l’anxiété, l’angoisse s’installent.

Le cercle vicieux de la peur s’auto-alimente encore plus.

Au fil du temps, quand vous vous rendez compte que votre vie risque de rester comme ça à jamais…

C’est là que ça empire : bonjour madame la dépression (on n’avait vraiment pas besoin de vous!).

9. Le burn-out

L’épuisement professionnel porte bien son nom.

Vous avez épuisé toutes vos capacités.

Votre réservoir d’énergie est vide (et plus que raclé).

Vous avez tellement tiré sur la corde qu’elle est en train de s’effilocher.

Bref, vous voyez le topo.

Alors, burn-out, bore-out, cela vous amène au même endroit pour moi : l’épuisement mental et physique.

Comment ça se manifeste ? Parfois de façons assez spectaculaires : vous n’arrivez plus à vous lever pour aller au travail, votre cerveau s’est déconnecté dans le RER et vous vous réveillez sans souvenir au terminus…

Bref, votre mental a arrêté la machine. Pour votre bien.

Vous avez besoin d’une bonne révision, d’une grosse maintenant pour repartir.

Conclusion

Tant qu’on ne l’a pas vécu, on ne peut pas s’imaginer que le stress intense peut provoquer autant de dégâts.

Oui, on sait bien que c’est mauvais, on voit parfois ces livrets dans les salles d’attente pour les prises de sang ou chez le cardiologue qui parle des méfaits du stress…

Mais ça reste virtuel, imaginaire… tant que ça ne nous est pas arrivé !

Et alors, c’est le coup de massue.

Vous avez découvert (peut-être redécouvert) 9 conséquences handicapantes que le stress intense peut avoir sur vous. Et j’aurais pu en citer bien d’autres.

ça fait pas envie tout ça, n’est-ce pas !!

Alors, que faudrait-il faire ?

Le mieux, c’est bien sûr de l’éviter. De s’en rendre compte le plus tôt possible et d’agir.

Mais souvent, on agit très tard.

Trop tard ?

Parfois oui.

Mais je pense qu’il est toujours possible d’agir. Même tardivement.

Car le stress intense continue de pourrir votre bien-être chaque jour qui passe sans rien faire.

Agir, est la solution. Agir dès que possible. Dès que vous en avez conscience.

Vous avez l’impression que votre vie devient dirigée par le stress ?

Agissez tout de suite.

Ce blog regorge d’idées pour démarrer (dont les techniques de ma routine quotidienne).

Dites-moi en commentaire, laquelle vous vous engagez à appliquer dès aujourd’hui ?

Partagez vos pensées

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}