Durant les longs mois pendant lesquels j’ai traîné mes symptômes

Chaque jour de plus en plus forts. 

J’ai essayé une myriade de solutions pour ressentir du soulagement

  • Huiles essentielles
  • Reiki
  • Acupuncture
  • Homéopathie
  • Fleurs de Bach
  • Méditation
  • Réflexologie

Sans compter des compléments alimentaires divers et variés…

Je sais que la plupart de ces noms vous paraissent mystérieux, étranges. 

Certains l’étaient pour moi aussi, à l’époque. 

Mais à force d’arpenter les différents spécialistes, sans lâcher l’affaire. 

Je suis tombé sur des personnes ouvertes d’esprit.

Qui ont compris que le stress était la clé.

Que je faisais des angoisses

Et qui ont su me guider. Et me donner confiance dans des thérapies que je n’aurais jamais osé essayer

Et dont certaines, je n’imaginais même pas qu’elles puissent exister.

C’est pourquoi j’ai voulu écrire cet article. 

Pour vous mettre à plat ce qui existe actuellement comme thérapies alternatives pour lutter contre le stress et ses conséquences.

Pour vous les faire connaître

Qu’elles vous deviennent familières

Et in fine, pour que vous puissiez en connaissance de cause 

  • Décider des actions que vous allez mettre en place pour aller mieux. 
  • Tester et expérimenter
  • Observer ce qui fonctionne le mieux pour vous

Parmi ces thérapies, j’en ai essayé certaines. Et d’autres non. 

Mais j’en ai entendu beaucoup de bien et il était important que je vous en parle. 

Bonne découverte !

L’aromathérapie : comment être zen grâce aux huiles essentielles

Les huiles essentielles sont passées à la mode depuis plusieurs années. 

Mais il n’en a pas toujours été ainsi. 

En 2007, j’ai fait ma première commande chez Aroma-Zone. Ils n’avaient pas encore de magasin à Paris à l’époque. 

Les huiles essentielles, c’était très confidentiel. 

Je m’y suis formé tout seul. 

Notamment grâce aux livres de

Et aussi grâce aux descriptions du site d’Aroma-Zone, très complet. 

Alors, l’aromathérapie, kézako ?

L’aromathérapie, c’est tout simplement l’utilisation des huiles essentielles des plantes pour se soigner

La puissance des plantes à votre service.

Cela s’appelle “aroma” “thérapie”, car on utilise les composés aromatiques des plantes. 

Ce que sont les huiles essentielles.

Mais ce n’est pas pour autant que vous les utiliserez uniquement en olfactif. 

Les huiles essentielles peuvent être utilisées de plusieurs façons : 

  • pour être respirées 
  • pour être massées, diluées ou non
  • pour être avalées (lorsque vous faites une tisane, c’est un peu ce qui se passe… en moins concentré)

Peu importe leur mode d’utilisation, il faudra bien suivre les règles et préconisations d’utilisation

Et les adapter à votre situation personnelle. 

Les huiles essentielles, c’est du concentré de principes actifs des plantes. 

Comment fabrique-t-on les huiles essentielles ? 

En fait, un peu de la même façon qu’on fait une eau de vie à base de prune :-). 

Enfin, pas complètement. 

Avec un distillateur à vapeur d’eau :

  • On envoie de la vapeur d’eau traverser la plante
  • La vapeur d’eau, en traversant les plantes, s’enrichit d’huile Essentielles

Et à la sortie, on obtient :

  • De l’huile essentielle, qui flotte au dessus de l’eau
  • Et de l’eau (qui vient de la vapeur) qui s’est légèrement chargée en huile essentielle, ce qui donne l’hydrolat, également appelé eau florale.

Mais les plantes et leurs extraits sont utilisés depuis l’antiquité et ont toujours été à la base des soins ancestraux. 

Alors, qu’en est-il avec le stress et ses dérivés : est-ce efficace ? 

Depuis toujours, l’aromathérapie, et plus généralement les plantes sont réputées pour aider nos maux de l’âme et notre stress. 

Vous vous rappelez la petite camomille de grand-mémé pour rester zen en toutes circonstances ?

Et bien c’est cela !

Le Docteur Jean-Pierre Willem a d’ailleurs consacré un livre entier au traitement du stress par les huiles essentielles dans Aroma Stress.

Mais attention, il n’y a pas de remède miracle. 

Déjà, il n’existe pas un stress. 

Mais, plusieurs stress

De natures différentes

Avec des intensités variables. 

Entre l’angoisse et le petit coup de pression, il y a un gouffre. 

Entre la dépression et la peur de faire un exposé à 50 personnes, il y a une abîme. 

Ensuite, parce que chacun d’entre vous est différent !

Vous avez votre propre sensibilité

Déjà face au stress. 

Mais aussi face aux éléments extérieurs

Et notamment : votre corps réagira différemment de celui de votre voisine à une huile essentielle, avec une dose particulière

Enfin, parce qu’il existe une immense variété d’huiles essentielles pouvant aider à lutter contre le stress

…ou à mieux le supporter.

Vous devrez donc :

  • vous documenter, vous former
  • ou faire appel à un thérapeute spécialisé dans les huiles essentielles : un aromathérapeute

Pour ce qui est de la documentation, je vous ai livré mes principales sources plus haut. 

Pour ce qui est du thérapeute, il peut s’agir :

  • d’un naturopathe
  • d’un médecin ouvert aux thérapies alternatives et spécialisé dans les huiles essentielles (j’en connais un en région parisienne qui pratique l’homéopathie, l’acupuncture et l’aromathérapie par exemple)
  • d’une thérapeute qui a suivi une formation en aromathérapie. L’institut Cassiopée forme par exemple des thérapeutes dans ce domaine et pourront vous diriger vers les thérapeutes qu’ils ont formé avec cet annuaire : https://www.cassiopee-formation.com/annuaire.php

Le mot du thérapeute sur l’aromathérapie

Par Vanessa Lepart du Boudoir Aromatique :

“L’aromathérapie consiste à utiliser les huiles essentielles afin d’améliorer le bien-être et également dans un but préventif ou curatif. 

Les huiles essentielles peuvent nous soutenir en fonction de nos besoins, grâce à leurs propriétés exceptionnelles tant sur le plan émotionnel… que physique :

– Relaxante

– Dynamisante

– Antispasmodique

– Digestive

– Antibactérienne

– Antalgique”

Mon avis personnel sur l’aromathérapie : 

J’adore l’aromathérapie :-).

J’en suis un grand adepte depuis 2007.

Dès qu’un rhume commence à s’installer, je sors mes huiles essentielles.

Ravintsara, Arbre à Thé et Eucalyptus Radié sont mes alliés de l’hiver.

Au niveau de la gestion de mon stress et de mes angoisses, cela a eu un impact limité. 

Les huiles essentielles m’ont aidé, mais l’effet est resté relativement léger sur moi. 

Je sais néanmoins que sur d’autres personnes, l’impact peut être fulgurant et quasi immédiat. 

Cela dépend donc vraiment de votre unicité et de votre contexte personnel.

Faites-vous votre propre avis :-).

Où trouver une thérapeute en aromathérapie ? 

Voici quelques contacts pour trouver votre bonheur : 

Et mes contacts à moi : 

Dans le prochain chapitre, je vais vous parler d’une thérapie reine en ce qui concerne la gestion du stress. 

Et que pourtant, je n’ai toujours pas essayé. 

Pourquoi ? 

Vous le saurez en lisant la suite :).

La sophrologie : LA thérapie reine anti-stress

Bon… au tour d’une LA thérapie que je considère comme étant la reine pour gérer le stress.

Dommage que son nom soit aussi peu parlant…

Sophrologie… pourquoi un nom aussi barbare ? 

Retournons à l’école, en classe de grec ancien :-). 

La sophrologie est un mélange de 3 mots :

  • sôs : harmonie
  • phren : l’esprit
  • logos : la science ou l’étude

Soit littéralement : l’étude de la conscience en harmonie.

Et en résumé : comment être bien dans sa tête :-).

La sophrologie est une invention récente (années 60/70). 

Fruit de la curiosité d’un neuropsychiatre

Le Dr. Alfonso Caycedo, espagnol d’origine Colombienne. 

Insatisfait des techniques de traitement des troubles mentaux..

Il se met en quête de nouvelles méthodes. 

Il s’essaie notamment à l’hypnose et au Yoga

Et s’inspire donc de pratiques à la fois occidentales et orientales.

Il s’est même initié à l’enseignement Zen lors d’un voyage au Japon :-).

Le Dr. Caycedo finit par mettre au point la profession de Sophrologue grand public en 1977

Et a continué de la mettre au point, jusqu’au début des années 2000.

L’un des leitmotivs de la sophro, c’est :

Le corps et l’esprit ne font qu’un”. 

Cela vous rappelle aussi le credo de Zen et Fort 🙂 ?

Alors… rentrons dans le vif du sujet. 

Que peut vous apporter la sophrologie ? 

Je ne vais parler ici que de ce qui vous intéresse. 

A savoir la gestion du stress

La sophrologie est souvent indiquée pour :

  • mieux gérer votre stress
  • diminuer votre anxiété
  • botter le cul de vos angoisses
  • harmoniser vos émotions
  • améliorer globalement votre bien-être mental (et donc physique)

Bref, on est en plein dans le sujet, non 🙂 ? 

Mais alors… pourquoi ne l’ai-je pas pratiquée ??

Et bien… je l’avais bien dans un coin de mon rétro. 

Mais… quelque part par manque de recommandation claire à ce sujet. 

Il m’a manqué une bonne âme pour me diriger clairement vers cette thérapie. 

Ceci dit, je sais que j’ai pratiqué pas mal de choses qui font partie de la sophrologie. 

Et c’est une thérapie que je conseillerais à toute personne souffrant du stress et de ses conséquences. 

Je serai la bonne âme qui vous le recommande :).

Ensuite, à vous d’essayer et de voir quels résultats cela donne !

Seule l’inaction vous gardera prisonnier.ère de votre stress. 

Le mot de l’expert

Par Alice Pontonnier, Sophrologue :

“La sophrologie est une discipline proposant un ensemble de méthodes et techniques visant à activer positivement ses capacités et ressources.

Nous combinons des exercices corporels et mentaux tels que 

– La relaxation

– La respiration

– La visualisation

– Et la méditation.

Son champ d’application est large : 

– Gestion des émotions, du stress, confiance en soi

– Préparation sportive, à l’accouchement, aux examen

– Troubles du sommeil, du comportement alimentaire, de la mémoire

– Le sevrage tabagique et autres dépendances

– L’hypertension artérielle, les douleurs subsistantes à des suites traumatiques

En bref , la sophrologie vise l’équilibre global de l’être humain !

La sophrologie est idéale pour la gestion du stress. 

Elle permet de 

Lâcher prise en séance

– Prendre du temps pour soi

– D’être à l’écoute de son corps

Nous travaillons ensemble à prendre du recul pour mieux affronter les crises d’angoisses et ensuite parvenir à les maîtriser.”

Mon avis personnel sur la sophrologie 

Même si je ne l’ai pas essayée, je suis très intéressé par la sophrologie. 

Même mon médecin m’en a parlé !

Il n’y a qu’un pas pour que je l’essaie à mon tour. 

C’est en tout cas une thérapie que je recommanderais

Pourquoi ? 

  • Parce qu’elle est clairement indiquée pour la gestion du stress. 
  • Et qu’elle synthétise plusieurs approches orientales et occidentales 
    • Respiration
    • Visualisation
    • Yoga
    • Méditation

C’est une thérapie reine et une bonne entrée en matière pour mieux lutter contre votre stress et arrêter de le subir

Où trouver un.e Sophrologue ?

Voici quelques annuaires pour trouver un.e Sophrologue près de chez vous : 

Et mes contacts :

Je suis sûr qu’après avoir lu cela, vous pensez avoir tout lu. 

Et n’avoir besoin de rien d’autre…

Détrompez-vous !

J’ai encore une bonne dose de thérapies alternatives à vous montrer 🙂

Pour ne rien laisser au hasard ! 

Ce serait dommage de passer à côté de la pépite qui se révèlera être votre salut, n’est-ce pas ?

Alors, à tout de suite !

L’homéopathie : ou comment combattre le mal par le mal

Enfant, mes parents utilisaient l’homéopathie pour mes maux d’hiver. 

Cela fonctionnait plutôt bien. 

Adulte, j’utilise l’homéopathie depuis plusieurs années pour mes enfants. 

Également pour passer l’hiver. Et ils n’ont jamais été aussi peu malades.

Pour ce qui est de la gestion du stress, j’avais également consulté ma médecin en homéopathie. 

J’ai suivi ses recommandations pendant plus d’un an.

Malheureusement, je n’ai jamais ressenti de réel effet. 

C’était peut-être déjà trop tard, ceci dit. 

Donc, l’homéopathie à mon niveau… ça n’a pas fonctionné. 

Pour limiter les effets de mon stress et de mes angoisses en tout cas.

Alors, qu’est-ce l’homéopathie ? 

Alors, l’histoire commence à être un petit peu ancienne déjà. 

C’est encore un médecin qui est à l’origine de cette thérapie…

De plus en plus marginalisée, et donc de plus en plus alternative. 

J’ai toujours eu un petit faible pour l’homéopathie. 

Peut-être, parce qu’enfant, je jouais avec les petits tubes de granulés sucrés. 

Que je planquais pour les grignoter plus tard…

Quoi qu’il en soit, j’aime aussi cette médecine parce qu’elle est globale

Elle s’attache à la fois au corps ET à l’esprit. 

En même temps. 

Plutôt rare pour une médecine officielle.

Mais l’homéopathie a un autre principe : 

Combattre le mal par le mal

C’est un principe qui trouve ses origines dans l’antiquité, avec Hippocrate

Rien de plus que Le père de la médecine !

Plus explicitement, que signifie ce principe ?

Selon cette loi, tout élément qui développe les symptômes d’une maladie sur un individu sain

peut traiter les symptômes similaires d’une personne malade.

Ce principe fut repris par le Dr. Hahnemann au 18-19ème siècle. Et c’est lui qui posa les fondements de l’homéopathie

Combattre le mal par des substances qui produisent les mêmes symptômes que le mal à éradiquer. 

Et cela avec de très fortes dilutions de la substance. 

Des dilutions si élevées, qu’on ne trouve plus de trace de la molécule diluée.

Ce qui fait la part belle aux détracteurs. 

Hahnemann croyait que chacun possédait en lui une force vitale. 

Une force qui maintient l’équilibre nécessaire à la santé

Entre le corps et l’esprit. 

Et qui stimule la capacité d’autoguérison de l’organisme.

L’homéopathie prend en compte l’état de santé physique complet et total de l’individu. 

Ses symptômes. 

Mais également son mode de vie. 

Son état émotionnel. 

Son comportement. 

Bref, c’est une analyse à 360° de la personne qui est faite par le médecin. 

L’homéopathie est-elle efficace contre le stress et ses dérivés ?

De nombreuses études ont été faites sur les troubles du mental.

Notamment sur la dépression, le stress, l’anxiété, l’angoisse

L’homéopathie permet un traitement 

  • Doux
  • Non invasif
  • A la fois préventif et curatif
  • Relativement peu coûteux

Et là, vous commencez à vous demander quelles sont les substances homéopathiques qui seraient bonnes pour vous, n’est-ce pas 🙂 ?

Alors, je vais vous les lister.

Mais… sachez une chose !

Seule une consultation avec un médecin en homéopathie pourra vous indiquer le traitement le plus adapté à votre personne et à votre cas.

Voici les molécules qui sont connues pour la gestion du stress, indépendamment de toute analyse médicale et de toute prescription indispensables.

Il vous appartient de consulter un médecin spécialisé en homéopathie :

  • Anxiété : Arsen. alb., Phosphorus, Bryonia, Argentum Nitricum, Mercurius Solubilis, Iodum, Kalium Carbonicum
  • Irritabilité, nervosité, colère : Nux Vomica, Lycopodium, Cina, Ipecac., Chamomilla, Cimicifuga, Coffea, Colocynthis, Stramonium, Aurum Metallicum, Petroleum, Sepia
  • Stress : Argentum nit., Anarcadium occ., Gelsemium
  • Angoisses, peurs : Aconit, Agaricus, Cimicifuga, Stramonium, Arsen. Alb., Acidum Nitricum, Acidum Phosphoricum, Argentum Nitricum, Calcium Carbonicum, Ignatia
  • Dépression, apathie : Agaricus, Berberis, Carbo Vegetabilis, Cimicifuga, Staphisagria, Helleborus, Ignatia, Opium, Psorinum
  • Epuisement physique et mental : Kalium Phosphoricum, Zincum metallicum

Non… tout n’est pas listé là-dedans.

Et une substance, ou un ensemble de substances, sera plus propice qu’une autre

Seul votre praticien pourra vous orienter sur le bon choix selon votre unicité personnelle..

Et vos maux.

L’homéopathie est plutôt un traitement de fond… au long cours, sur plusieurs mois

Même s’il est vrai qu’il peut aussi être utilisé en urgence pour certains cas

Vous connaissez tous les granulés d’Arnica Montana que vous donnez à vos enfants lorsqu’ils se font bobo

Cela dépendra de la situation. 

Votre médecin homéopathe pourra tout à fait vous prescrire à la fois :

  • 1 traitement de fond sur plusieurs mois
  • et 1 traitement d’urgence à prendre ponctuellement, en cas de crise par exemple

Maintenant, vous devez vous demander…

Où trouver un médecin spécialisé en homéopathie ? 

C’est vrai qu’ils se font de plus en plus rares

Et l’assurance maladie ne rembourse plus l’homéopathie.

Voici néanmoins un répertoire pour vous aider à trouver un.e médecin homéopathe près de chez vous : 

Ils ne se valent peut-être pas tous. 

A vous d’essayer et de voir si cela vous convient. 

Mais faites-le sur plusieurs mois. 

Au risque de tirer une conclusion trop hâtive.

Avec ça, plus d’excuses pour ne pas essayer :).

Le neurofeedback

Le neuro quoi ?!

Alors là, oui, désolé :-).

Mais c’est bien le nom de la thérapie que je vous propose de présenter. 

Neurofeedback

Littéralement en anglais : réponse neuronale.

J’ai découvert cette pratique lors d’un forum à Sartrouville, organisé par Le Club des Entrepreneuses.

Je n’ai pas pratiqué, mais j’ai été convaincu qu’il fallait que j’essaie. 

D’autant plus que j’ai appris plus tard que la femme d’un ami s’était reconvertie et exerçait aussi cette activité. 

Et qu’il y avait des résultats spectaculaires !

En quoi consiste le Neurofeedback ?

Avant de vous répondre, je vous montre déjà cette plaquette de présentation de la thérapeute du Club des Entrepreneuses.

Et vous allez comprendre pourquoi je vous parle de cette thérapie. 

Voici ce que mentionne la plaquette de Maïté Cosserat, thérapeute en Neurofeedback :

Vous avez vu les troubles sur lesquels ça agit 🙂 ?

Stress et anxiété en premier !

Mais aussi irritabilité, peurs, attaques de panique, burnout, etc.

Et plein de symptômes souvent associés à un trop grand stress, comme :

  • Vertiges (ouh mes amis les vertiges, restez bien loin de moi)
  • Fatigue
  • Migraines
  • TOC

Déjà, même si c’est une technologie très récente en France (2004)…
Elle existe depuis de nombreuses années !

Déjà dans les années 80, le Neurofeedback a été utilisé pour les vétérans du Vietnam.
Et c’est en 2001 que le Neurofeedback dynamique a été créé.

Bon, maintenant je sais que vous êtes bien chauds pour que je vous explique ce dont il s’agit. 

Le Neurofeedback est une méthode qui utilise un appareil

Cet appareil est relié à votre cerveau par des capteurs. 

Oui, ça fait peur comme ça, mais la méthode est totalement non invasive, don’t worry.

Enfin, cela dépend des appareils et des protocoles utilisés. 

Renseignez-vous auprès du thérapeute auparavant. 

Il existe différentes machines avec différents protocoles. 

Mais globalement, pour les méthodes non invasives, le principe ressemble à ceci :

  1. On vous colle des capteurs sur la tête
  2. On vous passe des sons ou de la musique ou une vidéo
  3. Votre cerveau va réagir
  4. L’appareil détectera automatiquement les réactions du cerveau qui sont codifiées comme étant une façon non optimum de fonctionner
  5. Il enverra alors immédiatement un signal au cerveau. Par l’intermédiaire des sons ou de la musique que vous serez en train d’écouter. 
  6. Et le cerveau réagira pour s’adapter
  7. Et ainsi de suite

C’est une synthèse des dernières découvertes en :

  • neurosciences
  • neuroplasticité du cerveau
  • médecine
  • mathématique
  • physique

Et s’appuie sur le principe que le cerveau (comme le corps) est capable de revenir naturellement à un état d’équilibre

Pour peu qu’il sache qu’il est en déséquilibre.

Et c’est là qu’intervient tout l’appareillage. 

Pour dire au cerveau lorsqu’il n’est pas sur les rails.

Bref, ça a l’air hyper complexe comme ça. 

Mais c’est tout simple au niveau de la séance 

  1. on s’installe
  2. on nous met les capteurs
  3. et on attend la fin de la séance

Voici une explication en vidéo disponible que Youtube :

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Combien de séances faut-il ? 

Il faut très clairement plusieurs séances

Pourquoi ? 

Parce que c’est une méthode d’entraînement de votre cerveau

Et comme pour tout entrainement…

Pour toute nouvelle prise d’habitude…

Il faut s’exercer ! Et s’entraîner plusieurs fois. 

Quelle efficacité attendre du Neurofeedback ?

Alors, je ne l’ai personnellement pas encore testé. 

Mais j’en entends beaucoup de bien. 

De ce que j’en sais, les personnes pour qui cela fonctionne… 

Les résultats sont incroyables.

Et cela fonctionne pour plus de la moitié des personnes. 

Donc, c’est plutôt intéressant à tenter. 

Surtout que c’est sans effort visible de votre part. 

Où trouver un praticien en Neurofeedback ?

Alors, là cela se complique un peu. 

C’est une technologie très récente

Il n’y a pas encore de corps de métier organisé. 

Et donc pas vraiment de répertoire des thérapeutes en Neurofeedback.

D’autant plus qu’il existe plusieurs marques de machines.

Et plusieurs protocoles de traitement associés.

Il vous faudra donc chercher sur Google (ou autre) pour en trouver un près de chez vous.

Vous avez aussi l’annuaire de Médoucine : https://www.medoucine.com/pratiques/neurofeedback 

Sinon, si vous êtes dans l’ouest parisien, je connais deux thérapeutes :

Le mot de l’expert

Par Vanessa Amar, thérapeute en Neurofeedback :

“Le Neurofeedback dynamique est un système d’entraînement cérébral qui interagit avec le cerveau à raison de 256 fois par seconde. 

Il est 

– Non invasif

– Indolore

– Doux

Et peut-être utilisé de façon régulière sans aucun danger.

Le Neurofeedback Dynamique, peut être aussi bien utilisé dans le cadre d’une recherche de bien être comme : 

– La diminution d’un état de stress

– Les angoisses 

– Ainsi que l’anxiété

Mais aussi pour aider à l’amélioration des performances par exemple sportive, ainsi que la concentration et de la créativité.”

L’acupuncture

Une petite aiguille par ci, une petite aiguille par là…

Qui ne connaît pas l’acupuncture ?

Même si vous ne savez pas exactement ce dont il s’agit, ni comment ça fonctionne…

Vous avez tous en tête l’image du médecin chinois qui plante des petites aiguilles partout sur le corps de son patient.

Et c’est à peu près ça :). 

Sauf que le praticien n’est pas forcément asiatique. 

C’est une spécialité aussi enseignée en France :-).

En quoi consiste l’acupuncture ?

Acupuncture signifie littéralement “piquer une aiguille”. 

  • Acus en latin signifiant aiguille
  • et Punctura voulant dire piqûre

Concrètement, le médecin posera ses aiguilles usage unique, je précise) sur votre corps. 

Mais pas au hasard. 

Les aiguilles sont placées sur des emplacements bien précis

Suivant les méridiens d’énergie documentés par la médecine chinoise.

Et correspondant aux causes des maux à traiter. 

Car c’est bien là une chose intéressante. 

L’acupuncture vise à s’attaquer aux causes du problème. 

Et non seulement aux symptômes.

Comment y parvient-elle ? 

L’acupuncture est basée sur une vision énergétique du corps. 

Et sur un équilibre dans les flux d’énergie internes. 

Lorsque survient un déséquilibre dans ces flux, apparaissent des maux

Caractérisés par des symptômes. Le signal d’alarme de votre corps.

L’acupuncture vise donc à rétablir l’équilibre dans les flux d’énergie qui ont été perturbés. 

Via des zones spécifiques, expérimentées et documentées depuis des millénaires.

Mais est-ce que l’acupuncture est efficace contre le stress et ses dérivés ?

Les points d’acupuncture sont répertoriés dans tout le corps

Pour savoir où piquer, l’acupuncteur fait un questionnaire à 360° sur vos maux, mais aussi sur votre mode de vie, vos émotions, et l’ensemble du corps. 

Il agira de façon globale. 

La pratique de l’acupuncture est réputée pour être efficace contre le stress

Elle peut même agir sur des niveaux élevés du stress, pouvant aller jusqu’au burn out. 

Les points d’acupuncture généralement utilisés contre le stress sont : 

  • les poignets
  • le sternum
  • la base du crâne
  • les points liés au foie

Mais tout cela dépend de chaque cas. D’où l’analyse à 360° avec le patient au début des séances. 

Vers quel praticien se tourner pour l’acupuncture ? 

Alors, il existe deux possibilités :

  1. Soit des médecins, qui se sont spécialisés en acupuncture
  2. Soit des thérapeutes, non médecins, qui se sont formés à l’acupuncture

Les deux sont possibles. 

Il est difficile d’en recommander un plus que l’autre. 

Pour savoir si un praticien est efficace, il vous faudra : 

  • soit faire confiance au bouche à oreille
  • soit tout simplement essayer et observer si c’est efficace pour vous

Si les aiguilles sont stériles et à usage unique, vous ne risquez pas grand chose. 

Demandez toujours conseil à votre médecin cependant.

Où trouver un acupuncteur ? 

Voici 2 annuaires pour trouver un thérapeute près de chez vous : 

Quelle est mon expérience personnelle sur l’acupuncture ?

Alors… j’ai personnellement été suivi pendant plusieurs mois avec de l’acupuncture. 

Pendant la séance on vous pose les petites aiguilles très fines. 

Alors, c’est peut-être très personnel… 

Mais franchement, ça ne me faisait pas mal. Plus un chatouillis qu’autre chose. 

C’est tellement fin et souple. 

Pour ce qui est des résultats…

Et bien, en toute honnêteté, je n’ai jamais rien ressenti en termes de mieux sur mes symptômes. 

J’avais un vrai apaisement pendant la séance. 

Là, rien à dire. Limite je m’endormais. 

Mais c’était uniquement pendant la séance.

Aucun soulagement face au stress et aux symptômes des angoisses que j’avais.

Mais ce qui est valable pour moi, ne l’est pas forcément pour tout le monde. 

Et chaque thérapeute est différent. 

L’UNESCO a d’ailleurs classé l’acupuncture comme un art… 

Oui, oui, comme un art. 

Cela signifie que chaque praticien a sa propre méthode

Encore une fois, il faut tester pour voir :-).

Le Reiki : ou l’ostéopathie énergétique du corps

Là, je sens que beaucoup d’entre vous viennent de lire le titre en faisant de gros yeux :-). 

Alors, je vais commencer par vous mettre en confiance. 

D’où vient le Reiki ?

Le Reiki est une médecine non conventionnelle japonaise

Elle a été découverte par les américains suite au bombardement d’Hiroshima.

Les médecins US se sont rendus sur place pour porter secours aux victimes. 

Et ils ont vu des japonais pratiquer quelque chose qu’ils ne comprenaient pas sur les irradiés. 

Mais cela semblait avoir des effets positifs. 

C’était du Reiki. 

Les américains ont importé cette pratique aux USA. 

Puis, c’est venu en Europe. 

Le principe de base du Reiki est similaire à celui de la plupart des médecines énergétiques asiatiques. 

Comme l’acupuncture, le shiatsu, la réflexologie, le principe est de rétablir l’équilibre dans les flux d’énergie du corps

Car ce sont les ruptures de ces mêmes flux qui causent les désordres physiques et mentaux

Ça c’était pour la minute culture :-).

Maintenant, comment ça fonctionne le Reiki en pratique ?

Alors, très clairement, cela peut vous paraître bizarre…

Voire un peu trop “magnétiseur”.

Pourquoi ? 

Parce-que le Reiki agit par imposition des mains du thérapeute. 

Au dessus de votre corps

Sans jamais vous toucher. 

Pas n’importe comment bien sûr. 

Le principe est le suivant : 

  1. Le thérapeute place ses mains au-dessus de votre corps
  2. Il ressent les flux d’énergie dans les différentes parties de votre organisme
  3. Il détecte les points de blocages et les désordres énergétiques 
  4. Et il agit selon son protocole pour rétablir la fluidité nécessaire.

Une des thérapeutes qui m’a suivi m’a expliqué le Reiki de la façon suivante : 

« Vous connaissez l’ostéopathie ?

L’ostéopathie s’occupe d’aligner, de remettre droit le squelette qui soutient votre corps. 

Et bien le Reiki vise la même chose, mais au niveau énergétique

C’est un peu l’ostéo énergétique du corps.”

Je me rappelle d’ailleurs qu’elle conseillait de faire suivre de manière rapprochée les séances d’ostéopathie et celles de Reiki

Pour être aligné au niveau physique et énergétique. 

Pourquoi cela ? 

Ainsi l’un n’ira pas déséquilibrer l’autre.

C’est toujours le concept du corps et de l’esprit

Ou du Yin et du Yang.

Qui interagissent l’un avec l’autre.

Mon expérience personnelle avec le Reiki

Très clairement, j’avais déjà entendu parler de Reiki avant. 

Mais je le regardais d’un air méfiant

Je suis pas du genre à rentrer la bouche en cœur dans des trucs bizarroïdes

Pour engraisser des pseudo thérapeutes. 

Plus gourous ou charlatans qu’autre chose. 

Je dis les choses comme je les pense. 

Mais un jour…

Un de mes amis n’était pas bien du tout. 

Sportif de haut niveau, il était victime d’un violent torticolis accompagné de vertiges

Rien ne le soulageait. Un peu l’osthéo, mais cela n’avait pas suffi. Et une imagerie n’avait rien montré d’anormal.

Par relations professionnelles, sa femme connaissait une thérapeute en Reiki

Et lui conseille d’essayer. 

Dès le première séance, ce fut terminé. 

J’ai trouvé cela incroyable. 

D’autant plus que mon ami était encore plus terre à terre que moi sur ce qui est thérapies alternatives. 

Pas du genre à se faire avoir par un pseudo thérapeute qui vous prend l’argent et ne donne aucun résultat. 

J’ai été convaincu qu’il fallait que j’essaie. 

En plus, c’était une personne de confiance

J’ai fait 3 séances (ce qui est recommandé). 

J’étais en plein épuisement lié au stress.

Ces 3 séances m’ont fait un bien fou

Pendant la séance, je sentais qu’il se passait des choses en moi

Notamment au niveau de mon cerveau. 

J’étais à la limite de l’endormissement. Mais j’aime garder le contrôle. 

Après chaque séance, j’ai ressenti un vrai mieux

Durable

Je n’ai pas ressenti le besoin d’y retourner. 

Mais cela a été réellement un soin qui m’a apporté beaucoup de bien. 

Et que je recommanderais

Selon moi, à tester absolument. 

Où trouver un.e praticien.ne en Reiki ?

Comme beaucoup de thérapies alternatives, ce n’est pas évident d’avoir un annuaire fiable. 

Si vous cherchez sur Internet, vous trouverez des répertoires

Je ne sais pas ce qu’ils valent. 

Google Maps peut aussi vous aider pour trouver un ou une praticienne proche de chez vous. 

Voici l’annuaire de la Fédération Française de Reiki : https://www.lafederationdereiki.org/Annuaire/ 

Et si vous êtes dans l’ouest parisien, je peux vous donner l’adresse de ma thérapeute :

La MBSR : ou la méditation protocolisée pour le stress

Ne faisons pas durer le suspens plus longtemps. 

La MBSR, c’est de la méditation

Mindfullness Based Stress Reduction.

Littéralement : Réduction du stress par la pleine conscience. 

La pleine conscience étant la pratique méditative la plus répandue en France actuellement. 

C’est celle que vous retrouvez dans les applications Petit Bambou ou Namatata.

C’est également celle que je pratique et que j’ai filmé dans ma routine matinale

Et c’est aussi celle qui est largement médiatisée en France par des personnes comme :

  • Christophe André, Psychiatre et Psychothérapeute, auteur de nombreux livres sur la méditation
  • Matthieu Ricard, Docteur en génétique cellulaire et moine bouddhiste français
  • Frédéric Lopez, animateur historique de l’émission “En Terre Inconnue” et grand promoteur de la méditation de pleine conscience

Alors pourquoi MBSR et non juste Méditation ? 

En fait, pour une histoire de procotole d’études.

Afin de pouvoir être facilement étudié par la médecine et les sciences

Les études scientifiques nécessitent des protocoles cadrés

Reproductibles. 

Afin de pouvoir comparer les résultats de différents groupes de personnes .

Et de différentes équipes dans le monde entre eux. 

C’est ainsi qu’est né le procotole MBSR

Car il s’agit vraiment d’un procotole. 

Avec un ordre précis de gestes à accomplir. 

De choses à faire. 

C’est une méditation qui respecte un ordre précis. 

Et qui vise la réduction du stress

Comment cela fonctionne ? 

Le mieux, est que je vous l’illustre avec cette vidéo de Christophe André, disponible sur Youtube :

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Séance de Méditation : en pleine conscience – Conférence Ralentir

Comment pratiquer la MBSR ?

Alors, vous pouvez le pratiquer à travers des stages

Et donc accompagné

Seul ou en groupe

Et il est vous est également possible de récupérer la méthode et de l’exercer par vous-même.

La lecture d’un de ces 3 livres vous aidera à vous former à la MBSR et à la pratiquer :

Que peut-on attendre de la MBSR ?

Alors très clairement, la méditation est pour moi l’un des piliers pour la réduction du stress

Et l’une des bases pour un changement de vie plus profond

Alors, je ne saurais que trop vous recommander d’essayer. 

En termes d’efficacité, c’est très difficile à dire. 

Cela dépend beaucoup de l’individu. 

Et de la régularité de la pratique

Et peut-être même que cela ne vous conviendra pas du tout. 

Tout dépend de votre état émotionnel

Mais qui ne tente rien, n’a rien :-).

Et puis, pour le coup, cette pratique ne coûte pas grand chose. 

A part le coût d’un livre peut-être. 

Et votre engagement, votre temps.

Mon avis personnel sur la MBSR

Je retire personnellement un vrai apaisement de la méditation.

Je ne dis pas que chaque séance est apaisement. 

Ni que c’est facile. 

Et cet apaisement n’est venu qu’après une pratique régulière

De plusieurs semaines…

Voire plusieurs mois. 

Et mon premier challenge a justement été d’être régulier sur la pratique de la méditation. 

Car si vous êtes là à me lire… 

C’est probablement que vous avez l’impression que vous manquez de temps pour tout faire. 

Et notamment pour vous occuper de VOUS.

Mais c’est un chemin qui en vaut la peine.

Où trouver un praticien ou un stage en MBSR ? 

Voici quelques annuaires officiels : 

La réflexologie : le corps humain dans le pied

Voici une autre thérapie alternative pour réduire votre stress

Il s’agit de la réflexologie

Comme pour l’acupuncture et le Reiki, il s’agit de rétablir les flux énergétiques de votre corps. 

Mais contrairement à ces deux disciplines, la réflexologie n’est pas que asiatique

Et non : elle est aussi occidentale!

Il existe en fait divers courants de réflexologie. Il y en a avec des origines asiatiques, d’autres occidentaux.

Elle est basée sur des méthodes ancestrales de massage de pieds

Les origines viennent d’un peu partout dans le monde : Chine, Egypte ancienne, Indiens d’amérique, Europe, Etats-Unis, France, etc.

Et a été modernisée pendant le 20° siécle en ce que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de réflexologie. 

Mais qu’est-ce que c’est au juste la réflexologie ? 

La réflexologie consiste en l’exercice de pressions sur des zones spécifiques

Ceci dans le but :

  1. de localiser un désordre dans le corps
  2. de traiter ce déséquilibre

En effet, si le flux énergétique d’une partie du corps est bloqué

Une zone correspondante ailleurs dans le corps (dans le pied par exemple) en ressentira les effets négatifs. 

Et le praticien ou la praticienne pourra alors agir à distance à travers cette autre zone réflexe. 

Une image miroir de la zone d’origine.

Où sont ces zones réflexes ? 

Ces zones miroirs du corps sont appelées zones réflexes. 

Elles sont situées : 

  • dans les pieds : c’est la réflexologie plantaire, la plus connue
  • dans les mains : c’est la réflexologie des mains ou palmaire
  • sur le visage : c’est la réflexologie faciale ou Dien Chan (origine vietnamienne cette fois-ci) 
  • sur la tête : réflexologie crânienne
  • et même sur les oreilles : réflexologie auriculaire (ça ne s’invente pas :)).

Si je prends par exemple le pied

Celui-ci sera découpé en plusieurs secteurs

Et chacun correspond à une zone ailleurs dans le corps

Ainsi, en agissant par exemple sur le bout du deuxième orteil de votre pied gauche…

Vous serez en train de chatouiller votre sinus ;-).

Alors… quelle efficacité de la réflexologie sur le stress ?

La réflexologie est l’une des pratiques généralement recommandées pour la gestion du stress et ses conséquences.

En cas de grand stress de fond, plusieurs séances seront probablement nécessaires. 

Mais le mieux, c’est que je laisse une thérapeute s’exprimer sur le sujet :-).

Le mot de l’expert

Par Vanessa Lepart, Réflexologue : 

“La réflexologie plantaire accompagne les personnes afin de retrouver leur équilibre psycho-corporel (insomnies, stress, troubles musculo-squelettiques ou digestifs…).

Tout le corps humain est représenté en miniature dans le pied, cette technique manuelle permet de stimuler des zones que l’on appelle réflexes, afin d’aider le corps à s’auto-réguler, relâcher les tensions et favoriser une meilleure circulation sanguine, lymphatique et énergétique.

Lors d’un stress intense, on observe très souvent une sensation d’oppression. 

Quelque chose qui nous serre au niveau de la poitrine, la respiration est difficile, le diaphragme est bloqué… 

Après une séance, il en ressort un mieux être physique et émotionnel rapidement observable : relâchement des tensions corporelles, respiration plus profonde et complète, sensation d’allègement et de détente.”

Quelle est mon expérience personnelle avec la réflexologie ?

J’ai pratiqué la réflexologie plantaire, faciale et crânienne. 

J’ai noté une véritable efficacité sur moi de la réflexologie plantaire sur la partie intestinale et digestive. 

Un peu moins au niveau du stress. 

Même si pendant la séance, c’est un vrai moment de détente.

Par contre, c’est une tout autre histoire avec la réflexologie crânienne

J’ai eu là un effet positif bien prononcé sur mon stress et ses symptômes. 

Difficile de dire à l’avance l’effet que cela aura sur vous. 

Et laquelle des réflexologies sera la plus efficace avec votre cas. 

Mais ce que j’en retiens, c’est que vous en ressentirez les effets.

D’une manière ou d’une autre. 

Vous les sentez même pendant la séance :-).

Où trouver un.e réflexologue ? 

Voici un annuaire qui peut vous aider à trouver un praticien en réflexologie près de chez vous : https://reflexologue.info/france_FR/ 

Vous avez également les réflexologues formés par l’institut Cassiopée : https://www.cassiopee-formation.com/annuaire.php 

Et sinon, je vous donne les coordonnées de ma réflexologue : 

Les fleurs de Bach : ou l’élixir anti-stress

A mi-chemin entre complément alimentaire et thérapie, voici les fleurs de Bach

Ou plus précisément, les élixirs floraux du Dr. Bach. 

Il s’agit en effet de préparations à base de fleurs

Qui est le Docteur Bach ?

Parlons un peu de son créateur : le Dr. Edward Bach.

Edward Bach est un médecin chirurgien, également bactériologiste et pathologiste.

Il soigna les blessés et les malades pendant la première guerre mondiale. 

Mais il dut mettre fin à cette mission suite à une grave hémorragie provoquée par une tumeur. 

Ses confrères ne lui donnaient alors que 3 mois à vivre…

Pour le Dr. Bach, la maladie est la conséquence d’une mauvaise attitude mentale

Il se met alors en quête de remèdes susceptibles d’aider le malade à retrouver un état d’esprit positif. Ce qui le guérirait. 

Le médecin se forme alors à l’homéopathie

Puis, en 1930, il commence à développer sa méthode à base de fleurs. 

Edward Bach associe l’essence d’une fleur avec une émotion

Et les classe par 7 grands groupes

  1. Peur
  2. Incertitude
  3. Manque d’intérêt pour le présent
  4. Solitude
  5. Hypersensibilité aux idées et aux influences
  6. Abattement et désespoir
  7. Souci excessif du bien-être d’autrui.

Il identifie la 38ème fleur, celle qui achève son oeuvre, juste avant de mourir en 1936. 

Soit, 19 ans après que ses confrères médecins lui aient annoncé 3 mois de vie.

Bach a dit ceci : 

Derrière toute maladie, il y a nos craintes, nos anxiétés, notre avidité, nos goûts et nos répugnances. Cherchons-les, soignons-les, et avec leur guérison s’en ira la maladie dont nous souffrons« 

Avant de mourir, le Dr. Bach a laissé derrière lui le protocole de production des élixirs. 

Et toute la documentation nécessaire associant les fleurs aux maux émotionnels.

Comment utiliser les fleurs de Bach ?

Il n’est pas forcément si simple de choisir les bons élixirs. 

C’est pour cela qu’il existe des praticiens spécialisés dans les fleurs du Dr. Bach. 

Après un questionnaire global de votre état, ils sauront composer au mieux un élixir qui sera 100% personnalisé

Autrement, il existe aussi des compositions déjà faites, comme pour les angoisses par exemple. 

Ou la dépression. 

En quoi les fleurs de Bach peuvent-elles aider contre le stress ? 

Ces élixirs floraux agissent sur les émotions et les états d’âme.

Dès lors, vous comprenez facilement qu’ils peuvent avoir une action sur le stress, ses dérivés et ses conséquences.

Je vous liste ici quelques unes des fleurs et les émotions associées : 

  • Ajonc : aide à lutter contre le sentiment d’échec, de doute de réussir, avec la sensation que rien ne peut aider à aller mieux.
  • Bruyère : pour les personnes qui ont l’impression d’être absorbées par leurs soucis, et recherchent de la compagnie pour parler.
  • Centaurée : pour apprendre à dire non et ne plus nier ses propres besoins pour faire plaisir aux autres.
  • Châtaignier : en cas d’enfermement dans une situation sans possible issue de sortie.
  • Charme : donne de l’entrain pour les choses du quotidien.
  • Marronnier blanc : allié de l’anti-rumination mentale, en cas d’impression de tourner en rond mentalement, d’être absorbé par des pensées parasites impossible à chasser.
  • Tremble : en cas de crainte vague, sans cause réelle.
  • Hélianthème : aide au dépassement de soi en cas de panique, pour oser et être plus serein.
  • Marronnier rouge : pour retrouver la sérénité en cas de fortes préoccupations pour les autres, pour ses enfants, d’impression d’être protecteur (trice) à l’excès vis-à-vis des autres.
  • Mélèze : aide à prendre confiance en soi, à se sentir à la hauteur.
  • Mimule : lutte contre les craintes, les peurs connues, comme celle de prendre l’avion. Elle apporte le courage, la sécurité et l’assurance.
  • Moutarde : en cas de préoccupation sans raison apparente, de tristesse et de morosité.
  • Noyer : pour s’adapter au changement, bien le vivre.
  • Olivier : pour retrouver un regain d’énergie quand on est épuisé moralement ou physiquement.
  • Orme : en cas de sentiment d’être dépassé, débordé, et de ne pas y arriver.
  • Pin sylvestre : contre la culpabilité, l’impression de se faire beaucoup de reproches.

J’ai presque envie de toutes les mettre, tellement chaque fleur est associée à un état qui peut vous correspondre.

Et pour ceux qui sont très sceptiques sur le sujet. Ce que je comprends. 

Je vais vous parler de…

Mon expérience personnelle avec les fleurs de Bach

Alors, j’avais entendu parler des fleurs de Bach pendant mes premiers mois de crises d’angoisse.

Et je les voyais des fois en pharmacie

Mais je me demandais si c’était bien sérieux. 

Ce qui m’a décidé ? 

C’est dans une pharmacie justement. 

Je ne sais plus pourquoi. 

Je devais probablement demander une forte dose de magnésium. 

Parce-que, c’est ce que mon médecin m’avait préconisé contre le stress.

Et donc, je cherchais des doses chaque fois plus élevées, car j’avais l’impression que ça ne faisait rien. 

Et donc la pharmacienne me demande pourquoi je veux du magnésium à haute dose. 

Et je lui explique mes problèmes de stress et mes crises d’angoisse.

Elle me conseille alors directement les fleurs de Bach

Et notamment le mélange “Fears/Peurs”. 

Qui vise particulièrement les angoisses. 

La pharmacienne m’explique comment le prendre : 

  • soit 4 gouttes directement dans un verre ou dans la bouche, 4 fois par jours
  • soit de diluer 16 gouttes dans 1 litre d’eau et de boire le mélange dans la journée.

Plutôt simple. 

Le résultat fut totalement positif

J’ai senti un apaisement, un lissage de mes émotions négatives. 

Une diminution des peurs

Attention ! Je ne dis pas que cela m’a guéri.

Non. 

Par contre, ça a été un bon accompagnement. 

Une vraie aide pour le quotidien, le temps de me remettre sur les bons rails. 

Il m’arrive encore d’en consommer ponctuellement pour des besoins spécifiques. 

Où trouver les Fleurs de Bach

Il n’existe pas une mais plusieurs marques qui préparent ces élixirs

Parmi les plus connues : 

Les fleurs de Bach achetées à distance, déjà préparées, sont diluées dans de l’alcool. 

Tandis que les mélanges qui sont effectués de façon personnalisée spécifiquement pour vous sont infusés dans de l’eau. 

Comment composer votre propre élixir ?

Chacun des sites de producteurs de fleurs de Bach propose une aide. 

Ils vous aideront à choisir. 

Certains proposent même un questionnaire personnalisé. Et vous pourrez alors commander une préparation adaptée à vos réponses. 

Ensuite pour aller plus loin et avoir un véritable accompagnement et surtout un élixir 100% adapté à vos maux…

Il y a les thérapeutes formés aux Fleurs de Bach.

Ils vous fabriqueront un élixir 100% sur mesure après s’être entretenus avec vous sur votre situation. 

Où trouver un thérapeute spécialisé ? 

Ce seront généralement des naturopathes ou des sophrologues qui vous aideront. 

Ils auront suivi une formation en Fleurs de Bach dans leur cursus (très fréquent). 

Et pourront vous accompagner sur la préparation d’un élixir 100% personnalisé. 

Et bien plus encore.

Voici 2 annuaires pour en trouver un : 

Vous n’avez pas confiance ? 

Vous êtes sceptique ? 

Alors, comme je le dis toujours, agissez en bon sceptique : testez et regardez les résultats. 

  • Si ça ne fait rien : laissez tomber. 
  • Et si ça fonctionne, et bien… tant mieux et bravo pour votre démarche :-).

Bonus : mon annuaire des thérapeutes

Bon, comme il n’est jamais évident de trouver un thérapeute. 

Surtout dans des méthodes un peu alternatives

Et même si je vous ai donné des contacts ou des annuaires dans chacun des chapitres. 

Je sais que ce n’est pas facile de s’y retrouver. 

Voici donc le récapitulatif de mes contacts et des annuaires les plus connus. 

Pour trouver le bon thérapeute !

Aromathérapie

Et mes contacts :

Sophrologie

Et mes contacts :

L’homéopathie

Le Neurofeedback

Et mes contacts :

L’acupuncture

Le Reiki

Et mon contact dans l’ouest parisien :

La MBSR

La réflexologie

Et sinon, je vous donne les coordonnées de ma réflexologue : 

Les fleurs de Bach

Conclusion

Voilà ! 

Vous connaissez maintenant 9 thérapies alternatives pour vous aider à lutter contre le stress

  • L’aromathérapie : pour être zen grâce aux huiles essentielles
  • La sophrologie : LA thérapie anti-stress
  • L’homéopathie : combattre le mal par le mal
  • Le Neurofeedback : la technologie est les neurosciences au secours de la gestion du stress
  • L’acupuncture : une connaissance millénaire à votre secours
  • Le Reiki : l’ostéopathie énergétique du corps
  • La MBSR : la méditation protocolisée anti-stress
  • La réflexologie : le pied au secours de votre bien-être
  • Les fleurs de Bach : l’élixir anti-stress
  • L’hypnose : pour parler au stress via votre subconscient

Je n’ai pas mis toutes les thérapies existantes.

Car il en existe une myriade d’autres encore. 

Cela fera peut-être l’objet d’un autre article :-).

Je pense à des thérapies comme : 

  • l’hypnose 
  • l’EFT
  • l’EMDR
  • la méthode Wim Hoff
  • la méthode NERTI

Mais soyez sûrs que je vous en parlerai. 

D’ici là… en bons sceptiques que vous êtes 🙂

Vous avez beaucoup de choses à tester grâce à l’article que vous venez de lire. 

Je n’ai nul doute que parmi ces 9 thérapies, au moins une pourra vous aider efficacement à gérer votre stress. 

Pour vous en libérer

Ne plus avoir ces fichus symptômes qui vous gâchent la vie. 

Et revivre votre vie d’avant… en mieux !

Mais attention : ne substituez surtout pas une telle thérapie à votre suivi médical s’il-vous-plaît. 

Il ne faudrait pas qu’un symptôme lié au stress cache autre chose. 

Donc, consultez votre médecin, faites tous les examens prescrits et allez voir tous les spécialistes qu’il vous recommandera.

Il est maintenant temps pour vous d’agir

Et pour cela. Engagez-vous !

Mettez votre esprit en mode action

Dites-moi en commentaire :

  • Quelles thérapies vous avez envie d’essayer ?
  • Et laquelle vous avez choisie pour tester en premier

Puis, partagez ce que vous avez fait en commentaire

  • Avec qui vous avez pris rendez-vous ?
  • Comment ça s’est passé ?
  • Quels résultats avez-vous observés ?

Partagez votre expérience en commentaire !

Cela sera d’une grande aide pour vous et pour toutes les autres personnes dans votre cas. 

Vous n’êtes pas seul.e !

Soyez Zen et Fort.e :-).

Hugo.

Partagez vos pensées

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}